Les ateliers de portage en écharpe en Haute Savoie

Porter votre enfant en écharpe

C’est répondre efficacement et avec amour à son besoin de contact et de proximité

Votre bébé vient de naître.

Merveilleuse petite boule toute chaude. Tantôt apaisée, tantôt  agitée. Parfois, c’est fantastique et parfois vous vous sentez démunis… C’est normal, votre bébé vient de naître…

Votre bébé a besoin d’être porté contre vous : il s’y sent bien, rassuré, confiant. Contre vous, il est apaisé, il se calme, il s’endort… C’est normal, votre bébé vient de naître…

Il vient de naître, tout est nouveau pour lui, comme pour vous. Il était porté, serré dans votre ventre ou celui de votre compagne.  Voilà maintenant que sa peau ressent l’air, la fraîcheur, la chaleur. Ses yeux s’adaptent à la luminosité, les sons sont forts, plus secs. Comme vous qui le découvrez, il a besoin de temps pour s’adapter, pour s’habituer.

Vous êtes son île, vous êtes son univers. Ce sont vos voix, vos rires, le battement de votre cœur, le rythme et le son de votre respiration qu’il connaît, mais aussi votre chaleur, votre odeur. Nouveau-né, il viendra se lover très naturellement et avec beaucoup de plaisir contre vous en écharpe.

C’est répondre à votre besoin de contact et de proximité avec votre enfant

Pour vous aussi, il devient votre univers : son odeur, envoûtante ; vos sens branchés jours et nuits à son écoute ; votre cœur qui ressent des émotions inconnues et parfois contradictoires, l’amour déborde en même temps que le désarroi surgit.

Et puis ce doux brouillard, les nuits entrecoupées, les journées cotonneuses ; la découverte, le questionnement ; les concepts qui volent en éclat pour faire place à la réalité.

Et puis, le dos, les épaules, les bras, la poitrine, le périnée, la cicatrice…  Tout tire, tout est un peu endolori, mais ce n’est pas grave, bébé dort, vous ne bougez pas. Debout, assis couché… vous ne bougez surtout plus…. ou surtout, vous bougez, vous bercez…. Et c’est tellement bon de l’avoir là, votre minuscule merveille blottie et heureuse contre vous, vous êtes comblés.

“Et si bébé pouvait être là, blotti contre moi, mes mains et mes bras soulagés de son poids, mon dos soutenu, qu’il se sente confiant et en sécurité, et moi, libre de mes mouvements et plus confortable ?”

” Mais nous n’osons pas nous lancer, il est si petit, si fragile. Il ne semble pas bien installé. Il pleure, semble ne pas aimer. Nous nous sentons tendus, pas en confiance.”

C’est normal, nous ne sommes pas familiers du portage dans notre culture. Nous ne l’apprenons pas enfant en portant nos frères et sœurs.

Nous redécouvrons aujourd’hui cet art du maternage.

Laissez-vous guider :

Afin d’apprendre à installer votre enfant en respectant sa physiologie et sa sécurité, tout en vous sensibilisant à respecter votre confort.

Pour voir, manipuler, vous familiariser avec les écharpes et les portes-bébés existants pour déterminer ce qui vous conviendra le mieux.

Pour vous exercer en confiance et bénéficier de conseils et de réajustements.

Votre bébé grandit, il s’éveille, devient curieux

Le portage fait partie de votre quotidien. Votre enfant y est bien, et vous trouvez cela tellement pratique !

En ville, hop hop, dans le bus ; au marché ; dans les magasins ; et puis, il est a hauteur d’homme, les interactions avec les humains sont intéressantes,  joyeuses, et quand il en a marre, hop hop, il se replie facilement contre vous. C’est tellement simple, il est là, vous le voyez, vous le ressentez, vous savez, parce qu’il est là contre vous, comment il va, si tout va bien.

A la campagne, vous vous baladez hors des sentiers battus, vous lui faites découvrir notre monde : sentir les fleurs, écouter les oiseaux. Vous communiquez beaucoup avec lui, car il est là, à portée de regard, à portée de voix.

Et peut-être qu’il est un peu lourd “mais c’est pas grave, on est bien”. Et peut-être qu’il tire sa tête en tout sens, pousse avec ses pieds et ses mains contre vous. “Ah ? Peut-être est-ce la fin du portage ?”

“… Alors… Si on essayait ?”

Prolonger le bonheur et les bienfaits du portage, et cela de manière encore plus pratique !

Les prestations : pour l’instant cette activité ne peux être maintenue pour des raisons de sécurité. Pour toute demande, me contacter pour évaluer votre situation.

Ateliers collectifs :

A Viuz en Sallaz et la MJC centre de Annemasse avec l’association PORTER SON ENFANT

 

  • Tarifs :
  • Adhésion 10 euros pour l’association Porter son enfant
  • Atelier : tarif adhérent : 20 euros pour une personne et 25 euros pour un couple
  • Tarifs non adhérent : 30 euros pour une personne et 35 euros pour un couple

Référence :

Formée dans la joie et la bonne humeur par : “Association Porter son enfant ” pour moi-même pouvoir porter mes 3 enfants et professionnellement par Céline Voigné Tikoala


Renseignements et inscriptions: